+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Zimbabwe

Le ZimbabweN 2, en forme longue la République du Zimbabwe2, est un pays situé en Afrique australeEnclavé entre les fleuves Zambèze et Limpopo, le pays est entouré au sud par l’Afrique du Sud, le Botswana à l’ouest, le Mozambique à l’est et la Zambie au nord. La capitaleHarare, est située dans le nord-est et possède le statut de ville-province. Y résident 1,6 million d’habitants, 2,8 millions avec l’aire urbaine, sur les 14,2 millions que compte le pays, qui possède seize langues officielles dont l’anglais, le shona et le ndébélé comme langues principales. La monnaie était le dollar zimbabwéen jusqu’à son remplacement par le dollar américain et d’autres monnaies à la suite de la crise d’hyperinflation en 2009.

Depuis le xie siècle, le territoire zimbabwéen a été le site de plusieurs royaumes ainsi que de routes majeures pour le commerce et la migration. La British South Africa Company de Cecil Rhodes démarque l’actuel territoire dans les années 1890, qui devient la colonie britannique de Rhodésie du Sud en 1923. En 1965, la minorité blanche déclare unilatéralement l’indépendance de la Rhodésie. Le pays endure une situation d’isolement diplomatique et une guérilla de quinze ans contre des forces nationalistes et communistes noires (ZANLA et ZIPRA) qui se terminent avec des accords de paix aboutissant au suffrage universel et à une indépendance internationalement reconnue le  sous le nom de Zimbabwe, d’après le nom de la cité médiévale du Grand Zimbabwe. Le pays rejoint le Commonwealth puis en est suspendu en 2002 pour violation du droit international par son gouvernement de l’époque, qui décide officiellement de s’en retirer en décembre 2003. Il est candidat à une réintégration4 mais, à la fin de 2019, cela est jugé improbable à court terme5. Le pays est également membre des Nations unies, de la Communauté de développement d’Afrique australe, de l’Union africaine et du Marché commun de l’Afrique orientale et australe. Il était autrefois connu comme le « Joyau de l’Afrique » pour sa prospérité6,7,8.

Robert Mugabe est devenu Premier ministre en 1980 quand son parti ZANU-PF remporte les élections qui ont suivi la fin du règne de la minorité blanche, puis il accède à la présidence en 1987 en transformant le régime parlementaire en régime présidentiel et se maintient au pouvoir jusqu’en 2017. Sous sa dictature, l’appareil de sécurité de l’État domine et est responsable d’une violation généralisée des droits humains9. Le pays est sur le déclin économique depuis les années 1990 et connaît plusieurs crises dont l’hyperinflation10.

À la suite d’une année de protestation contre le gouvernement et le déclin économique, le pays connaît un coup d’État le  et Mugabe est placé sous arrestation avant de démissionner six jours plus tard. Depuis, Emmerson Mnangagwa sert comme président du Zimbabwe.

Le produit intérieur brut du Zimbabwe est estimé à 13,91 milliards de dollars américains par The World Factbook en 2015, ce qui le classe au 141e rang sur la liste des pays par PIB. En 2018, le Zimbabwe est classé 156e sur 189 dans la liste des pays par indice de développement humain, ce qui en fait un des plus pauvres et des moins avancés au monde11. Son taux de chômage est proche des 90 %, plus de 72 % de la population vit dans la pauvreté d’après les rapports de la Banque mondiale, 4,1 millions de personnes sont dans une situation d’insécurité alimentaire en 2017 d’après un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’espérance de vie est de 60 ans et la dette externe atteint 95 % du PIB12. Le pays reçoit des aides par le Programme alimentaire mondial.