+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le gouvernement libyen a annoncé ce mardi que ses forces de sécurité ont arrêté un haut responsable du groupe État islamiqueEmbarak al-Khazimi a été capturé à Bani Walid, au sud-est de la capitale, Tripoli a notifié le Premier ministre Abdul Hamid Dbeibah dans un tweet.  « L’arrestation d’Embarak al-Khazimi, l’un des dirigeants du groupe État islamique, est un grand succès pour nos forces de sécurité et nos jeunes membres de la Force opérationnelle interarmées qui a mené l’opération », s’est réjoui Abdelhamid Dbeibah, chef du gouvernement libyen d’union nationale.

Selon le chef du gouvernement, ce coup leur permettra « de collecter des éléments vitaux sur Daesh et de traduire en justice un dangereux terroriste » tout en précisantles forces de sécurité sont plus que déterminés « à poursuivre leur lutte contre le terrorisme où qu’ils soient ». L’arrestation d’Embarak al-Khazimi à Bani Walid, une ville près du désert libyen, à environ 170 km au sud-est de Tripoli a été effective grâce à la Force opérationnelle interarmées, composée de membres des ministères de l’Intérieur et de la Défense.

Une menace pour le pays et la région

En septembre 2017, le bureau du procureur général libyen avait émis des mandats d’arrêt contre 830 membres présumés de l’Etat islamique, dont Embarak al-Khazimi. Il y a trois ans, le groupe a été chassé du dernier territoire qu’il détenait en Libye. Ses membres sont désormais cachés ou retranchés dans le désert, mais ils restent une menace pour le pays et la région.