+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.
La Commission de l’Union africaine (UA) a réceptionné jeudi des doses du vaccin contre le nouveau coronavirus du laboratoire pharmaceutique chinois Sinopharm à son siège d’Addis- Abeba, la capitale éthiopienne.

Ces sérums, donnés par le gouvernement chinois, immuniseront principalement les diplomates de la Commission de l’UA et des pays africains en poste à Addis-Abeba, a précisé Chen Xufeng, chargé d’affaires de la mission chinoise auprès de l’UA, lors de la cérémonie de remise.

« Nous espérons que cela aidera la Commission de l’UA et les diplomates africains à Addis-Abeba à lutter contre le virus et l’UA à mieux poursuivre son travail », a-t-il ajouté. M. Chen a souligné que depuis la pandémie, la Chine et l’Afrique ont consolidé leur confiance mutuelle en surmontant ensemble les difficultés, Beijing fournissant au continent des fournitures indispensables et des dizaines de millions de doses de vaccin.

« La Chine a toujours donné la priorité aux pays africains dans l’approvisionnement en vaccins », a souligné le diplomate chinois, ajoutant que son pays avait jusqu’à présent fourni des vaccins à 47 pays africains et au bloc lui-même.

Bankole Adeoye, commissaire de l’UA aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité, a salué le gouvernement chinois pour ce don opportun. « Ce qui est important maintenant, c’est comment on travaille ensemble en tant que globe, en tant que communauté internationale et on vainc cette pandémie », a-t-il dit.

L’Afrique tend vers un objectif minimum de vaccination de 60% de sa population, soit environ 750 millions de personnes, d’ici 2022.

En date de jeudi soir, l’Afrique a recensé 7.627.954 cas d’infection, avec 191.982 décès et 6.747.290 guérisons, a précisé le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).