+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

« La Tunisie est fin prête pour abriter et organiser le prochain sommet de la Francophonie », prévu à l’île de Djerba, dans le sud-est du pays vers la fin de cette année et  » déterminée à faire de ce rendez-vous une véritable réussite », a indiqué jeudi le ministère tunisien des Affaires étrangères, citant son ministre Othman Jarandi.

M. Jarandi a présidé les travaux de la 40e session extraordinaire du colloque ministériel francophone qui s’est tenu à Paris. A cette occasion, il a exprimé le soutien de la Tunisie à tous les efforts consentis afin de faciliter la mission de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

« Le chef de la diplomatie tunisienne a, par ailleurs, réitéré la disponibilité de notre pays à participer activement aux différentes initiatives et programmes approuvés à cet égard et à œuvrer pour les enrichir et contribuer dans leur réussite », peut-on lire dans un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères.

M. Jarandi a ouvert le colloque par une allocution dans laquelle il a souligné l’importance de cette session, compte tenu des questions inscrites à son ordre du jour, qui reflètent à la fois la justesse et la délicatesse de l’étape actuelle. « Le maintien de la paix ainsi que la préservation de la sécurité à l’échelle internationales exigent une réponse globale aux différents défis, notamment la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme et le crime organisé, en plus du phénomène du changement climatique et l’immigration clandestine et ses répercussions sur la sécurité de toute la région », a souligné M. Jaran