+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Les forces de l’ordre de Milan enquêtent actuellement sur la source d’une enveloppe contenant trois balles adressées au pape, a annoncé lundi la police paramilitaire italienne. L’enveloppe suspecte a été interceptée par des employés des postes pendant la nuit du dimanche à lundi dans un centre de tri du courrier dans la banlieue de Milan, selon le commandement provincial des carabiniers à Milan.

Le courrier a été envoyé depuis la France. L’enveloppe était adressée à la main à la plume à : « Pape, Cité du Vatican, Place Saint-Pierre, Rome », et contenait trois balles présumées être pour un pistolet et un message faisant référence à des opérations financières au Vatican. Les représentants du Saint-Siège n’ont pas encore commenté et une enquête est en cours

Cette histoire intervient après une période difficile pour le chef charismatique de l’Eglise Catholique romaine de 84 ans. Le mois dernier, il a passé 10 jours à l’hôpital après avoir subi une ablation de la moitié de son côlon lors d’une intervention chirurgicale planifiée. Il a pris congé de certaines fonctions officielles après avoir subi son premier traitement médical majeur depuis qu’il est devenu pape en 2013.

Un procès en cours

Le 27 juillet, un procès s’est ouvert au cours duquel 10 personnes, dont un cardinal principal, ont été inculpées d’allégations de mauvaise gestion des fonds du Vatican. Le scandale de plusieurs millions d’euros tourne autour de l’achat d’une propriété de luxe à Londres. D’après Reuters, un acte d’accusation révélé dans le cadre du processus a montré que le pape François avait donné son approbation personnelle pour le début du procès contre des personnalités de haut rang.