+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le corps du cardinal Laurent Monsengwo est arrivé dimanche à l’aéroport de Kinshasa. La dépouille de l’ancien archevêque congolais, décédé à l’âge de 81 ans le 11 juillet dernier à Versailles, en France, a été accueillie par une foule de pleureuses.

Fidèles, membres de l’archevêché local et personnalités politiques, tous ont répondu à l’appel du deuil. Parmi eux, sur le tarmac de l’aéroport de Ndjili, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, certains de ses ministres et des représentants du Sénat et de l’Assemblée nationale.

A la cathédrale, la dépouille a été escortée par la police congolaise, puis le cercueil a été ouvert pour les cérémonies et rites religieux.

Vêtus de tissus à l’effigie du prélat défunt, hommes et femmes de tous âges ont pleuré au passage du cercueil et sont venus lui rendre un dernier hommage.