+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le Ministre d’Etat en charge du Développement Rural, François Rubota Masumbuko, a présenté, le 9 août 2021, un projet de réhabilitation de près de 56 000 kilomètres des routes de desserte agricole sur l’ensemble du territoire national devant un caucus des députés nationaux.

D’après les sources proches du ministère du Développement rural, ce projet s’inscrit dans une approche participative et vise l’amélioration des conditions de vie des congolais vivant en milieu rural et périurbain.

Ainsi, pour y parvenir, le Ministre d’Etat François Rubota entend collaborer avec tous les caucus des députés nationaux, afin de l’accompagner dans la concrétisation de la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, en ce qui concerne le secteur sous sa tutelle.

D’après lui, le développement rural passe par la construction, et la réhabilitation des routes de desserte agricole.

« Les milieux ruraux sont principalement des milieux agricoles. Il faudra faire en sorte que toutes les productions venant de différents villages atteignent les centres de consommation, ce qui fera augmenter l’économie rurale dans chaque territoire.

« C’est vous l’autorité budgétaire. Si vous mettez à notre disposition les moyens conséquents, nous pourrons arriver à atteindre ces 56 0000 km de routes de desserte agricole à réhabiliter ou à entretenir », a dit François Rubota devant les caucus des députés nationaux.

En réaction à une préoccupation d’un élu sur le nombre de kilomètres de routes à réhabiliter et à construire dans chaque province ainsi que les fonds nécessaires, déjà transférés en provinces, pour commencer les travaux, le Ministre d’Etat Robota s’est montré rassurant.

« C’est vrai qu’il y a eu des choses qui ont été faites dans le passé que les députés ont décriées. Nous sommes probablement dans une procédure de correction pour que les choses se fassent comme il se doit.
L’étape d’évaluation viendra après lorsque les travaux auront effectivement commencé, avec le peu de moyens qu’on a envoyés en province », a souligné le Ministre d’Etat en charge du Développement rural.

Prenant la parole au nom de ses collègues députés nationaux, Xavier Bonane a non seulement apprécié la méthodologie adoptée par le Ministre d’Etat Rubota en venant solliciter une collaboration avec les députés nationaux, mais aussi il a affirmé que la concrétisation de ce projet facilitera les échanges commerciaux et ainsi booster l’économie au niveau des Entités territoriales décentralisées (ETD).

Le député national Xavier Bonane a réaffirmé le soutien des députés nationaux à ce projet.

Il faut noter que les routes de desserte agricole en République Démocratique du Congo sont de moins en moins praticables.

De ce fait, il est souvent difficile pour les agriculteurs ou les commerçants d’évacuer leurs marchandises vers les centres commerciaux.

Cette situation occasionne notamment la flambée de prix des produits de première nécessité sur les marchés.