+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

RCA: vers l’implantation de l’OSPS à Bangui pour ses actions humanitaire, hospitalière et l’aide au développement

Bangui 18 Juin 2022—(Ndjoni Sango): L’Ordre Souverain de la Principauté de Seborga (OSPS) entend étendre ses activités en République centrafricaine. Œuvrant dans les activités humanitaires, hospitalières et pour les aides aux développements, l’Organisation internationale qui a son siège en France et sa filiale au Nigéria dans la capitale fédérale, effectue une démarche d’implantation du Siège Afrique en RCA, à travers d’audiences avec les Hautes Autorités du pays et ses Institutions.

L’Ordre Souverain de la Principauté de Seborga (OSPS) est une Organisation internationale humanitaires et hospitalière

s et aux aides aux développements selon le plan de développement du gouvernement du pays. L’ordre est une organisation non-gouvernementale et international et prône sa neutralité politique et religieuse. A travers ses filiales, l’Ordre mène des activités de développements et humanitaires notamment au Nigéria et dans le reste du continent africain à travers ses membres originaires.

Ses liens bilatéraux avec les États facilitent le déploiement de ses activités pour atteindre les objectifs fixés avec chacun des pays du continent. Cette disposition est un atout indispensable pour permettre à l’Ordre de bénéficier d’un accès privilégié et réaffirmer ses neutralités dans ses relations avec les gouvernements et les Organisations internationales.

C’est dans cette optique que l’Ordre entend s’implanter en République centrafricaine, pays fragilisé par les crises militaro-politiques à répétition.

« Tous ensemble, nous avons la lourde tâche mais la magnifique mission de réaliser des projets novateurs dans le strict respect de nos valeurs communes et en parfaite transparence avec les autorités et les acteurs de la société civile du Nigéria et des autres pays du continent africain. C’est dans ce cadre que je demeure être le garant des savoir-être et des savoir-faire de nos actions, gages d’une diplomatie juste et exemplaire, première et principale raison de l’existence assumée de l’Ordre Souverain de la Principauté de Seborga – OSPS et de ses Institutions affiliées », déclare le président de l’OSPS, Martial Mutte.

Depuis la semaine en cours, le président de l’OSPS qui séjourne à Bangui, a échangé avec la ministre centrafricaine des affaires humanitaires sur les projets de l’Organisation internationale en RCA.

Par la même occasion et pour le même objectif, il a pu échanger avec les Cadres du Conseil économique et social centrafricain dont les discussions ont été fructueuses.

A travers son implantation en RCA, l’OSPS entend œuvrer auprès des plus démunis et contribue à la promotion des valeurs morales humanistes et universelles dans le respect de l’Homme à travers des initiatives de terrain dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de la culture et de la transition écologique entre autres pour rendre le monde plus solidaire.

L’historique de l’Ordre Souverain de la Principauté de Seborga (OSPS)

L’appellation « Principauté de Seborga » de l’Ordre Souverain provient de l’ancienne souveraineté d’un territoire situé aujourd’hui en Ligurie en Italie. Cet ancien territoire de 15 km2 enclavé est à quelques kilomètres de la frontière française. Du haut de ses 500 mètres d’altitude, il offre un panorama majestueux de la Côte d’Azur, de Menton à Saint-Tropez et domine une partie de la Riviera italienne, de Vintimille à San Remo. Ces deux cités demeurent être les seuls témoins de l’histoire depuis la création de la Principauté de Seborga datant de l’an 957 et aussi de son extinction inexorable jusqu’à ce jour.

Son Histoire est rattachée aux archives nationales italiennes et françaises, lesquelles honorent également l’une des personnalités emblématiques de la Principauté, le moine cistercien Bernard de Clairvaux accompagné des sept premiers templiers. Fraîchement nommé secrétaire du Concile de Troyes, en présence du prélat du Pape Honorius II, du roi de France Louis VI et du roi germanique Lothaire III, la reconnaissance commune de l’Ordre du Temple s’effectuera peu de temps avant le décès du Pape Honorius II. Il sera soutenu par son successeur le Pape Innocent II qui fera de la Principauté, en l’an 1129, une place stratégique.

A partir de la Tour de la Mutte située à METZ, édifice construit à l’époque des Huns et appartenant à l’ancien oratoire de Metz devenu la Cathédrale du chef-lieu de la Moselle, Clairvaux, ancré dans sa volonté et sa croyance en la vierge Marie et de son groupe de templiers, se retireront en Principauté de Seborga.

Ils seront accompagnés du Pape Innocent II et du roi germanique Lothaire III pour étudier, planifier et fédérer les troupes de l’Ordre du Temple afin de créer le siège Papale et de son clergé de Rome. Ils définiront également les premières croisades templières pour conquérir et s’établir en Terre Sainte afin de la sauvegarder et d’y apporter une assistance hospitalière.

Par Erick NGABA
https://ndjonisango.com/2022/06/18/rca-vers-limplantation-de-losps-a-bangui-pour-ses-actions-humanitaire-hospitaliere-et-laide-au-developpement/