+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

La branche africaine du groupe télécoms indien Bharti Airtel, Airtel Africa, a annoncé la signature d’un accord avec Qatar Holding LLC, filiale de la Qatar Investment Authority (QIA).

En vertu de cet accord, la société cèdera des actions minoritaires de sa branche Mobile Money – Airtel Mobile Commerce BV (AMC BV) – pour 200 millions USD.

Des sources internes de l’entreprise indiquent que la transaction « soumise à l’obtention des approbations réglementaires » valorisera l’activité Mobile Money d’Airtel Africa à 2,65 milliards USD sur une base de trésorerie libre d’endettement.

Les 200 millions obtenus de Qatar Holding LLC seront utilisés pour « réduire la dette du groupe et investir dans le réseau et l’infrastructure de vente à travers le continent ».

« Nous continuons de voir un énorme potentiel dans la voix, les données et l’argent mobile en raison des faibles niveaux de pénétration en Afrique […] Nous restons déterminés à continuer à fournir de manière efficace et efficiente des services qui contribuent à améliorer la vie, les communautés et les économies que nous servons », a expliqué Raghunath Mandava, Directeur général d’Airtel Africa, à l’occasion de la présentation des résultats financiers de l’entreprise pour le premier semestre 2021.

La cession par Airtel Africa d’actions minoritaires de AMC BV à Qatar Holding LLC s’inscrit dans la continuité de son programme d’investissement et de monétisation d’actifs stratégiques engagé depuis le début de l’année.

Le 18 mars dernier, Airtel Africa a obtenu un investissement de 200 millions USD de la société financement alternatif TPG Growth via sa plateforme mondiale d’investissement d’impact The Rise Fund pour des actions dans AMC BV ; le 23 mars, la société a cédé ses tours télécoms de Madagascar et du Malawi à Helios Towers ; le 1er avril, elle a obtenu un investissement de 100 millions USD de MasterCard pour des actions dans AMC BV.

Olivier KAFORO