+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Un projet d’alphabétisation au Ghana, un programme d’éducation aux médias en Palestine et une initiative pour la protection des cultures autochtones au Pérou recevront le Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable lors d’une cérémonie qui aura lieu le 19 novembre à 13h30, pendant la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO.

Les lauréats ont été sélectionnés par un jury international indépendant et recevront chacun un prix de 50 000 dollars. 113 candidatures ont été déposées par les gouvernements de 54 États membres et 8 organisations en partenariat officiel avec l’UNESCO. Les principaux critères de sélection étaient le potentiel de développement des projets, leur caractère novateur et leur capacité à intégrer les trois aspects de la durabilité : l’économie, la société et l’environnement.

World Vision, Ghana

World Vision a été choisi pour son projet  Unlock Literacy Project (UL)  (Débloquer des projets d’alphabétisation), qui promeut une approche holistique de l’alphabétisation en se focalisant sur la pensée critique, une compétence essentielle pour la durabilité. Ce projet vise à donner aux enfants du primaire les moyens de réfléchir de manière critique et de réagir face aux problèmes locaux, ainsi qu’à rendre la lecture passionnante grâce à un enseignement multilingue. Ce projet est récompensé pour son approche de l’apprentissage orientée vers l’action et qui implique les communautés dans leur ensemble. Il présente en outre un potentiel d’extension à l’échelle nationale grâce à une coopération avec l’enseignement formel.

Centre de développement des médias, Université de Birzeit, Palestine

Le Centre de développement des médias de l’Université de Birzeit en Palestine considère que les médias font partie intégrante du progrès social et du développement durable et constituent un moyen de donner aux femmes et aux hommes vivant dans des communautés marginalisées les compétences nécessaires pour participer à la vie publique. Le projet  Éducation aux médias et à l’information pour des sociétés durables  vise à développer l’éducation aux médias et à l’information au travers d’un apprentissage concret par la pratique et d’une formation par le dialogue. Ce projet est récompensé pour son approche centrée sur la jeunesse pour susciter des changements sociétaux par le dialogue et la coopération, tout en mettant l’accent sur le rôle des médias pour encourager la participation des citoyens à la vie publique.

École Kusi Kawsay, Pérou

Dans les régions reculées de la vallée sacrée des Incas au Pérou, l’école andine Kusi Kawsay et les événements culturels Ñawpa Ñan encouragent depuis dix ans la protection et la préservation des droits, de la culture, des valeurs et des moyens de subsistance des populations autochtones. Ce projet est reconnu pour avoir traité de nombreux éléments fondamentaux de l’éducation au développement durable, à savoir le respect de la culture et des valeurs autochtones et locales qui promeut la dignité humaine, les approches communautaires et l’action pour répondre aux défis mondiaux.

Financé par le gouvernement japonais, ce prix est octroyé à des projets et des programmes exceptionnels portant sur l’éducation au développement durable (EDD). Il récompense des institutions, des organisations ou d’autres entités intervenant dans le domaine de l’EDD et vise à susciter et à intensifier l’action à tous les niveaux d’enseignement et d’apprentissage, et à contribuer à la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

Au cours de la cérémonie de remise du prix, la princesse Abze Djigma (Burkina Faso), présidente du jury international du prix UNESCO-Japon et présidente de la Fondation S.A.R. la princesse Abze Djigma, animera un débat avec les lauréats.