+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.
L’actuel patron de la diplomatie française est visé par une plainte au Mali. L’information a en effet été rendue publique par le magazine sur l’actualité africaine Jeune AfriqueJean-Yves Le Drian fait en effet objet d’une plainte adressée au doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de la Commune III de Bamako par le mouvement Maliko. Il est poursuivi selon la publication du média pour « complicité de prise illégale d’intérêt et favoritisme ».
Le ministre français des Affaires étrangères fait objet de cette poursuite suite à son implication dans l’attribution du marché de confection des passeports biométriques maliens. La plainte de plusieurs pages déposée devant la justice malienne fait remarquer que des «  malversations ont conduit à porter atteinte aux deniers publics du Mali ».

La loi malienne violée selon la plainte

« Les procédures et règles instituées par la législation malienne, en particulier le décret n°2015 – 06040 du 25 septembre portant code des marchés publics, ont été allègrement violées à l’occasion de l’attribution du marché susmentionné »,  a insisté l’association dans la plainte qu’elle a déposée. Rappelons que les faits qui lui sont reprochés remontent en 2015 alors que l’homme politique français était  ministre français de la Défense. Notons également que le mouvement Maliko est constitué pour l’occasion de plusieurs organisations de la société civile malienne.