+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le président ougandais Yoweri Museveni a dénoncé « l’égoïsme des vaccins » dans le monde, mais a déclaré que cela « réveillerait » les Africains pour qu’ils soient autosuffisants.

Le président Museveni a déclaré que l’Afrique avait besoin de matières premières pour produire ses propres vaccins Covid et non de dons des pays développés.

« Les Africains sont une honte pour nous-mêmes. Pourquoi devons-nous dépendre de l’extérieur pour tout. C’est une grande honte pour l’Afrique », a-t-il déclaré dimanche aux délégués participant au Sommet mondial de la santé.

Le président Museveni a déclaré que les pays du continent devaient cesser d’attendre des dons de vaccins et les fabriquer localement.

« Cet égoïsme dans le monde est mauvais, mais il est bon. Je l’aime parce qu’il réveille les Africains. C’est une honte que l’ensemble du continent africain soit juste endormi, attendant d’être sauvé par d’autres comme cela s’est produit pendant la traite des esclaves », a-t-il déclaré.

Le président Museveni a déclaré que l’Ouganda était en train de fabriquer son propre vaccin Covid et n’avait besoin d’aide que pour certaines matières premières : « Ne vous inquiétez pas, nous allons les acheter. Nous n’avons pas besoin de dons ».

L’Union africaine a demandé une dérogation au brevet du vaccin Covid pour permettre au continent de fabriquer ses propres vaccins alors que la pénurie se poursuit dans différents pays.

L’Organisation mondiale de la santé a demandé instamment un accès équitable aux vaccins, le continent africain étant à la traîne avec moins de 2 % de vaccination.