+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le siège des Nations Unies à New York a été bouclé jeudi après que la police ait déclaré que des agents répondaient à plusieurs informations faisant état d’un homme tenant une arme à feu à l’extérieur du bâtiment. Des photos et des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent la rue devant le siège de l’ONU bouclée par la police. Le département de police de New York a déclaré qu’il répondait à plusieurs appels signalant un homme avec un fusil de chasse près du siège de l’ONU, a déclaré le détective Hubert Reyes, selon CNN.

Des agents du NYPD ont été vus sur les lieux en train de discuter avec l’homme et de lui demander de déposer son arme, a ajouté le média. L’unité des services d’urgence du NYPD a déclaré qu’elle parlait avec l’homme, qui serait toujours en possession de l’arme, et l’équipe de déminage a réagi par mesure de précaution, a rapporté CNN. Deux responsables judiciaires ont déclaré au média que l’homme avait été vu « en train de marmonner pour lui-même et qu’il avait également ce qui semble être un sac avec lui ». Un responsable s’exprimant sous couvert de l’anonymat a déclaré que l’homme « menace de se tuer ».

Les activités se poursuivent au sein du bâtiment

« Nous avons verrouillé le bâtiment en raison de l’activité de la police devant l’ONU devant nos portes », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole des Nations Unies aux médias. Le département de police de New York dans un tweet a demandé aux gens d’éviter les entourages du siège de l’ONU alors qu’une enquête policière était en cours. Un membre du personnel singapourien de l’ONU, Yu Ping Chan, a partagé une vidéo sur Twitter depuis l’intérieur de son bureau qui montrait l’activité de la police à l’extérieur et le tireur présumé. L’intervention n’a pas empêché par ailleurs, les activités au sein du bâtiment.