+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Nigéria : les parents des élèves enlevés manifestent devant l’école secondaire de Kaduna

Des parents désemparés ont manifesté devant l’école secondaire de l’État de Kaduna, dans le nord-ouest du Nigeria, pour demander le retour de plusieurs dizaines d’étudiants enlevés tôt dimanche.

Des hommes armés ont enlevé 140 élèves après avoir forcé l’entrée de l’école secondaire Bethel, alors qu’une série d’enlèvements avec demande de rançon se produit dans le centre et le nord du Nigeria.

« Nous continuerons à parler, nous ferons du bruit. Nous demandons à la communauté internationale, nous demandons à chaque personne impliquée ou responsable de quelque manière que ce soit qui puisse éliminer nos problèmes, de nous venir en aide. Nous n’avons plus d’aide. S’il vous plaît, qu’ils viennent à notre aide », a déclaré Mustapha Kumbe, père d’un étudiant qui a été enlevé.

Ces dernières semaines, des bandes criminelles ont fait des raids dans des villages du nord et du centre du Nigeria, volant du bétail et s’emparant de voyageurs sur les autoroutes.

Les autorités de l’État de Kaduna ont déclaré que des unités de police spéciales avaient été envoyées pour traquer les ravisseurs.

« Des équipes de police tactique ont poursuivi les ravisseurs », a déclaré le porte-parole de la police de l’État, Muhammed Jalige.

« Nous sommes toujours en mission de sauvetage ».

Le président Muhammadu Buhari a été fortement critiqué pour la détérioration de son bilan en matière de sécurité.

La violence armée dans le nord-est et le sud-est, ainsi que les enlèvements dans les régions du nord et du centre ont suscité des appels à la démission de Buhari, critiques que le gouvernement nigérian a rejetées.