+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

La NASA a révélé que son atterrisseur martien InSight pourrait mourir cette année à cause de la poussière. Selon l’agence spatiale, la poussière avait affecté 80% des panneaux solaires de l’explorateur, le laissant avec moins de 700 wattheures d’énergie par sol (jour martien, qui est un peu plus long qu’un jour terrestre). L’agence a déclaré que le problème n’est pas nouveau. Les sondes et les atterrisseurs précédents ont également été affectés par la poussière martienne, mais le problème a été résolu par des tourbillons de poussière qui ont nettoyé les panneaux solaires et permis aux appareils de durer « des années au-delà de leur durée de vie prévue ».

Cependant, les centaines de diables de poussière qui ont dépassé le lanceur n’ont pas pu nettoyer les « panneaux de la taille d’une table à dîner ». Le bras robotique installé sur l’atterrisseur n’a pas non plus résolu le problème. Un autre détail qui aggrave la situation est le fait que la planète rouge s’est éloignée du Soleil, ce qui signifie que l’appareil recevra encore moins d’énergie. Afin d’économiser l’énergie, les chercheurs de la NASA ont décidé d’éteindre temporairement certains instruments, notamment des capteurs qui collectent des données météorologiques et de champ magnétique.

Mesurer l’activité sismique de Mars

Les scientifiques disent qu’ils s’attendent à ce qu’InSight meure dans le courant de l’année, bien qu’ils notent que l’explorateur pourrait survivre jusqu’au printemps 2022. Fabriqué par Lockheed Martin Space Systems, le véhicule robotique parcourt la surface martienne depuis 2018. Son objectif principal est de mesurer l’activité sismique de la planète ainsi que de fournir des modèles 3D précis de son intérieur.Par Fortuné Sessou