+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Malawi-fraude fiscale : l’ex-président Peter Mutharika refuse d’être interrogé sur une affaire

L’ancien président du Malawi, Peter Mutharika, a refusé que l’organisme national de lutte contre la corruption l’interroge sur des allégations de fraude fiscale.

Selon la loi malawite, les présidents ont le droit d’importer des biens sans payer de taxe, mais des sourcils ont été levés lorsque du ciment d’une valeur de 6,6 millions de dollars (4,8 millions de livres sterling) a été acheté sans taxe en 2019 en utilisant le code d’exemption du président Mutharika.

Il s’est avéré par la suite que certains assistants de l’ancien président utilisaient le code d’exemption de taxe du président pour importer des biens….

La dernière déclaration du Bureau anticorruption (ACB) indique qu’il a l’intention d’interroger l’ancien président, mais celui-ci a publié sa propre déclaration disant qu’il avait le droit de garder le silence. Dans sa déclaration, M. Mutharika affirme avoir déjà été interrogé par la police sur cette affaire en août dernier. Il y accuse également l’ACB de geler son compte bancaire à titre préventif dans le cadre d’une « chasse aux sorcières politique soutenue » qui vise à « m’humilier et à me narguer psychologiquement ».