+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

L’ONU-Kenya: L’ONU condamne les enlèvements et les meurtres d’enfants

L’Unicef, l’agence des Nations unies pour l’enfance, a condamné l’enlèvement et le meurtre d’enfants à Nairobi et dans d’autres régions du Kenya.

Elle a demandé que les responsables soient tenus de rendre des comptes et que des mesures supplémentaires soient prises pour protéger les enfants.

Un homme âgé de 20 ans est en garde à vue après avoir avoué avoir tué plus de 10 enfants. Masten Milimo Wanjala a aidé la police à retrouver au moins deux corps d’enfants qu’il aurait avoué avoir tués.

Le tribunal l’a placé en détention pour 30 jours dans l’attente d’une enquête qui pourrait déboucher sur des accusations de meurtre. La police a déclaré qu’il ne montrait aucun remords et semblait prendre plaisir à tuer les enfants – et les détectives affirment qu’il a également bu le sang de certains d’entre eux.

Le nombre de cas d’enlèvement d’enfants a fortement augmenté au Kenya au cours des deux derniers mois, ce qui a incité le gouvernement à créer une équipe spéciale de lutte contre les enlèvements. Missing Child Kenya, une ONG qui recense les enfants disparus, a répertorié 190 enfants toujours portés disparus.

Les parents ont exprimé leur inquiétude quant à la sécurité de leurs enfants scolarisés. Cette semaine, un tribunal kenyan a acquitté un autre tueur avoué pour insuffisance de preuves.

M. Onyancha a fait les gros titres de la presse nationale il y a dix ans lorsqu’il a avoué avoir tué 17 femmes à travers le pays et bu leur sang.