+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

En ce début des années 2020, la numérisation connaît un essor sans précédent et, dans cette même mouvance, les cryptomonnaies prennent une place de plus en plus importante dans l’économie mondiale. Elles offrent une alternative alléchante aux monnaies traditionnelles, et deviennent un incontournable pour de nombreux investissements. Au cours de l’année 2021, elles ont pleinement révélé leur potentiel en tant que nouveau levier de financement des entreprises. En cause notamment : la dimension transfrontalière de ces devises virtuelles.

À travers cet article, nous passerons en revue les enjeux financiers liés à la circulation de plus en plus significative des cryptomonnaies sur les marchés internationaux. Il s’agira principalement de s’interroger sur le rôle qu’elles jouent dans la naissance et l’expansion de certaines compagnies naissantes.

La cryptomonnaie : une économie parallèle ?

Il serait réducteur de considérer l’essor de la cryptomonnaie dans un nombre croissant d’échanges économiques comme un simple bouleversement. Pour être fidèle à la réalité, il faudrait plutôt parler de révolution économique.

En effet, le Bitcoin et ses cousins, de plus en plus nombreux, ne dépendent d’aucune banque. Il s’agit d’un ensemble de devises parfaitement virtuelles et soigneusement cryptées.

Ce nouveau système de valeur est à double tranchant. Les échanges impliquant les cryptomonnaies, tels que ceux permettant de financer les nouvelles entreprises justement, sont certes plus libres. Mais cette liberté implique le développement d’une économie parallèle, que les organismes de vérification n’arrivent pas toujours à contrôler.

De vraies opportunités qui se dessinent

Il faut donc se montrer prudent, mais cela ne signifie pas que l’univers de la cryptomonnaie est à éviter. À condition de repérer des partenaires sûrs, de belles opportunités peuvent au contraire se présenter.

La crise liée à la pandémie a profondément modifié certains comportements, notamment sur le plan économique. La démocratisation du télétravail a donné un immense coup d’accélérateur aux pratiques numériques, et après un boom de vente de formation trading, on observe un boom d’intérêts pour les cryptos. Dès lors et pour d’autres raisons, en 2021, on a observé une explosion des financements de start up par les cryptomonnaies.

Les médias n’ont cessé de relayer ce changement puissant de paradigmes. Parmi les catalyseurs de cette pratique, il y a la fameuse technologie de la blockchain, qui permet un suivi multilatéral des échanges et des transactions liés à la cryptomonnaie, dans un souci de transparence toujours plus élevé.

Dès lors, les nouvelles entreprises font de plus en plus confiance aux devises virtuelles, parce que même si leur circulation est moins contrôlée que celle des monnaies traditionnelles, les acteurs économiques qui s’en servent ou de plus en plus de garanties et de moyen pour vérifier l’authenticité des transactions.

Pourquoi cet engouement de la part des start up pour la cryptomonnaie ?

Les statistiques liées à la circulation de la cryptomonnaie en 2021, particulièrement dans le cadre du financement des entreprises, sont surprenantes. Dans un article publié sur Business AM, que vous pouvez trouver ici, le chroniqueurs évoque la somme vertigineuse de 15 milliards de dollars. En tout, l’augmentation est de 2240% ! 

De nombreuses raisons – il n’y a donc pas que la situation liée au Covid – peuvent expliquer cet engouement planétaire :

  • L’entrée en bourse d’un nombre toujours plus croissant de compagnies liées à la circulation des cryptomonnaie, comme Coinbase.
  • À l’autre bout du spectre, la décentralisation séduit de nombreux investisseurs qui ne font plus confiance aux organismes traditionnels. La crise sanitaire a renforcé ce sentiment.
  • Certains gouvernements, sentant peut-être le vent tourner, entendent intégrer la cryptomonnaie à leur propre système économique, comme la Chine… ou le Salvador, qui a été jusqu’à en faire une monnaie officielle.

La cryptomonnaie : un levier de financement sûr pour les nouvelles entreprises ?

Le succès est donc indéniablement au rendez-vous pour les cryptomonnaies. Cela pourrait tenter de très nombreuses start up à se tourner vers ces devises pour assurer leurs fonds de lancement.

En soi, si l’on se base sur les chiffres de 2021, les devises virtuelles forment un véritable nouveau levier pour le financement des entreprises. La place toujours plus grande prise par les NFT (autrement dit, et le terme est étrange : jetons numériques non fongibles), consistant à faire circuler des « titres de propriété » pour des produits virtuels (médias visuels, actifs…) peut laisser percevoir un avenir brillant aux monnaies numériques.

Mais certains analystes encouragent à rester prudent. Dans le domaine des finances, la stabilité n’est jamais garantie. Les opportunités qui se présentent à l’heure actuelle peuvent être mises à mal par une chute brutale des valeurs et des volumes d’investissement.

En choisissant le Bitcoin comme monnaie de référence pour faire fructifier son entreprise par exemple, un nouvel entrepreneur semble vraiment faire le bon choix. Cette crypto monnaie, qui était d’ailleurs la toute première à circuler en ligne, n’a jamais eu autant la cote. Mais certains en prévoient déjà, et très sérieusement, l’effondrement.

Pourquoi les financements par cryptomonnaies attirent autant d’entreprises ?

Dans tous les cas, les risques font partie de toute opération financière. Les alertes lancées par certains experts n’empêcheront donc pas les start up de se lancer dans l’aventure des cryptomonnaies.

Ce financement s’opère par le biais de l’ICO (initial coin offering), une base forcément alléchante pour les nouvelles entreprises. Pour comprendre ce système, on peut le comparer aux fameux financements participatifs qui pullulent sur la toile, et qui permettent par exemple à certains créateurs de réunir des fonds pour la conception d’un produit.

L’ICO repose sur le même genre de système, avec évidemment des bénéfices à la clé pour les investisseurs. Ces derniers font, en somme, un « pari » sur les structures naissantes, en espérant s’enrichir grâce aux bénéfices réalisés par les entreprises.

Les avantages d’un financement par cryptomonnaie sont donc multiples :

  • Ils permettent une dynamisation des récoltes de fonds pour les start up, qui se font rapidement une place sur les marchés grâce à l’ICO sans devoir rendre des comptes à certains organismes bancaires.
  • Grâce aux block chain, et sans qu’on soit jamais à l’abri d’une déconvenue, ces financements sont transparents.
  • La pleine virtualisation du processus permet des réactions encore plus rapides et ciblées aux différentes fluctuations du marché.

En conclusion : le financement des entreprises par cryptomonnaies, une explosion aux multiples facettes

En somme, on ne peut pas vraiment affirmer le contraire : 2021 est l’année de toutes les folies pour la cryptomonnaie. L’économie mondiale avait sans doute besoin de sentir souffler ce vent de fraîcheur après les bouleversements – parfois tragiques – occasionnés par la crise.

Grâce à l’évolution des technologies, ce mode de transaction virtuel est de plus en plus fiable. Il est donc tout à fait possible de le considérer comme un nouveau levier de financement.

Mais il faut garder à l’esprit qu’aucun secteur économique n’est à l’abri d’un bouleversement, et que contrairement aux devises « traditionnelles », le Bitcoin et ses analogues ne sont pas toujours bien encadrés. La prudence reste de mise, sans pour autant rater les occasions qui se présentent !