+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le groupe Ecobank, en partenariat avec Microsoft, LinkedIn, GitHub et Ecobank Academy, va proposer des formations pour apporter des outils aux PME d’Afrique subsaharienne. Cette formation permettra aux entreprises d’acquérir les compétences et les connaissances numériques nécessaires pour réussir dans le monde numérique.

“Ecobank Academy, la plateforme GitHub, Microsoft et le réseau LinkedIn proposent des formations aux PME africaines afin d’acquérir et d’améliorer leurs compétences numériques. Une préoccupation exprimée par les clients du groupe bancaire panafricain.”

Les PME ont été fortement impactées par la pandémie de la Covid-19, synonyme de blocages et de perturbations des chaînes d’approvisionnement, de chute des ventes, de perte de revenus et de défis opérationnels.

« Les talents numériques soutiendront également davantage d’innovations locales, car les développeurs et les entrepreneurs sont habilités à créer des solutions pertinentes au niveau local qui répondent au mieux aux défis et aux besoins des pays africains».

En réponse aux demandes de ses clients, Ecobank, via son segment de banque commerciale, aide les dirigeants d’entreprise à combler le déficit de compétences numériques dans les domaines de leur choix et à améliorer les capacités numériques de leurs employés.

Joséphine Anan-Ankomah est directrice du pôle banque commerciale. Elle considère que la Covid-19 a « dynamisé la transition vers le numérique ». Aussi, est-il « essentiel que les entreprises s’adaptent afin d’être en mesure d’être compétitives dans le paysage actuel en évolution rapide ». La banque commerciale de Ecobank s’engage à soutenir les PME à travers son empreinte panafricaine.

À la faveur de ce partenariat, « nous proposons une formation pour doter les propriétaires d’entreprise et leurs employés des compétences numériques dont ils ont besoin pour rester en contact avec leurs clients ». Avec ses équipesJoséphine Anan-Ankomah se dit « déterminée à faire en sorte que les clientes PME restent pertinentes, grandissent et réussissent dans la période post-Covid-19 ».

Les partenaires organiseront, le 26 juillet, un séminaire en ligne de présentation [https://bit.ly/3iEspdc].

Le programme de l’initiative Global Skilling est disponible sur un portail en ligne où les PME peuvent s’inscrire et commencer leur parcours d’apprentissage pour l’un des dix ensembles de compétences recherchés : services client ; marketing numérique ; analyse financière ; conception graphique ; support informatique et service d’assistance ; gestion de projet ; ventes ; analyse de données ; administration informatique ; développement de logiciels.

Des réservoirs de talents

Les entreprises peuvent compléter le programme virtuel à leur propre rythme et aux moments qui leur conviennent le mieux. Le programme se déroule jusqu’au 31 décembre 2021.

Ibrahim Youssry est directeur général Moyen-Orient et Afrique chez Microsoft. Il commente : « Nous nous engageons à créer des réservoirs de talents numériques pour soutenir la main-d’œuvre de demain, et notre Global Skilling Initiative est une partie importante de ce processus ».

Au-delà de la future main-d’œuvre, « les talents numériques soutiendront également davantage d’innovations locales, car les développeurs et les entrepreneurs sont habilités à créer des solutions pertinentes au niveau local qui répondent au mieux aux défis et aux besoins des pays africains ».

Les start-up et les PME « jouent un rôle essentiel dans l’innovation, la croissance économique et la création d’emplois, et un accès élargi aux compétences numériques est l’une des étapes clés nécessaires pour favoriser une reprise économique réussie. »

Du point de vue de Ecobank, l’initiative Global Skilling n’est qu’un exemple parmi d’autres de la façon dont Ecobank « veut aider les PME à atteindre leur plein potentiel et à jouer un rôle vital dans la relance économique de l’Afrique », explique un communiqué du groupe.

D’autres initiatives de soutien aux PME comprennent la solution de commerce électronique Marketplace, qui permet aux entreprises d’augmenter leurs ventes sur les places de marché numériques. Ainsi que le programme Ellevate pour fournir aux entreprises dirigées par des femmes ou orientée vers les femmes, des prêts, des solutions de gestion de trésorerie, des opportunités de formation et de mentorat.

Ecobank a d’ailleurs été désigné « Banque des PME de l’année » lors des Trophées African Banker décernés le 23 juin 2021. Le jury a notamment observé que le groupe bancaire, présent dans 33 pays, a su catalyser des fonds dans le secteur privé en Afrique et stimuler le développement des entreprises en facilitant le crédit et l’accès au financement pour les PME.