+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le président de l’Afrique du Sud parmi les cibles potentielles de l’espionnage téléphonique

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa fait partie des dirigeants mondiaux qui auraient été ciblés pour des écoutes téléphoniques à l’aide d’un logiciel espion.

Connu sous le nom de Pegasus, ce logiciel infecte les téléphones et permet aux opérateurs d’espionner leurs cibles.

La base de données qui a fait l’objet d’une fuite comprendrait les numéros de téléphone portable d’au moins une douzaine de chefs d’État et de gouvernement.  Ils figurent dans une liste de quelque 50 000 numéros de téléphone de personnes susceptibles d’intéresser les clients du groupe israélien NSO, qui fabrique Pegasus.

Parmi les autres dirigeants figurant dans la base de données figurent le président français Emmanuel Macron, le président irakien Baram Salih, les premiers ministres actuels du Pakistan, de l’Égypte et du Maroc, ainsi que le roi du Maroc.

La liste a été divulguée aux principaux organes de presse.

Le groupe NSO a nié avoir commis des actes répréhensibles et a déclaré qu’il ne vendait le matériel qu’à des gouvernements contrôlés pour lutter contre la criminalité et le terrorisme.