+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Les tensions entre les deux Corées ne semblent pas être pour le moment conjuguées au passé. Seulement deux jours que Pyongyang ait annoncé avoir testé un nouveau “missile de croisière longue portée”, le pays a récidivé ce mercredi 15 Septembre. En effet, selon plusieurs sources, la Corée du Nord, qui multiplie les tests ces dernières années, a tiré «deux missiles balistiques non identifiés» en direction de l’est vers la mer.

Les mêmes sources indiquent que «les agences de renseignement sud-coréennes et américaines procèdent à une analyse détaillée» des tirs effectués ce mercredi par la Corée du Nord. Pour le moment, aucun précision n’est donné sur les analyses en cours menées par le Sud. C’est dans ce contexte que nous apprenons que la Corée du Sud a également tiré un missile dans le but surement de faire une démonstration de force. Selon nos recoupements d’informations, l’essai a été supervisé par le président sud coréen en personne Moon Jae-in. Les mêmes sources indiquent que la la Maison Bleue, siège de la présidence sud-coréenne a affirmé que le tir a été effectué à partir d’un sous-marin récemment rendu fonctionnel, Ahn Chang-ho, et a atteint sa cible après avoir parcouru la distance réglementaire.