+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

La coopération des BRICS, moteur de la croissance économique mondiale sur fond de pandémie

Dans le parc industriel de Vivo, en Inde, plus de 2.000 ouvriers indiens sont à l’oeuvre pour que la construction du projet soit achevée à temps.

Ce projet, couvrant une superficie de 258.000 m², est celui de la première usine de Vivo, société chinoise de smartphone, en Inde. Une fois en service, elle produira 120 millions de smartphones par an, créant en Inde environ 15.000 emplois.

Elle est un exemple de la coopération au sein des pays des BRICS. Plate-forme importante de coopération entre les marchés émergents et les pays en développement, les BRICS ont approfondi leur coopération pratique au cours des 16 dernières années, apportant une contribution importante à l’économie et à la stabilité financière mondiales. Aujourd’hui, les pays des BRICS représentent 25% de la production économique mondiale, 18% du volume des échanges et 25% du montant des investissements étrangers.

Selon Xie Yongdong, chargé de la construction du projet Vivo en Inde, à l’heure où l’économie mondiale est lourdement frappée par l’épidémie, la coopération entre les pays de BRICS apportera de l’espoir pour le redressement économique des pays membres.

« Nous espérons que dans l’ère post-épidémique, les pays des BRICS renforceront la coopération entre les entreprises afin de stimuler la dynamique du développement industriel, de sorte que les entreprises et les populations des uns et des autres puissent en bénéficier davantage », a indiqué M. Xie.

« Les pays des BRICS sont les nouveaux moteurs de la reprise et de la croissance robuste de l’économie mondiale. Ils contribuent à plus de 50% de la croissance économique mondiale, soit beaucoup plus que les économies développées telles que le G7 », explique Wang Wen, doyen exécutif de l’Institut Chongyang de l’Université Renmin de Chine.

Selon les données de la Banque mondiale, les échanges commerciaux entre les pays des BRICS ont progressé de 10.4 milliards de dollars en 2006 à 39.42 millions de dollars en 2019.

En 2021, les cinq pays des BRICS ont réalisé une croissance économique positive, apportant une contribution importante à la reprise économique mondiale. La Chine a enregistré une croissance annuelle de 8,1% en 2021, se classant au premier rang des grandes économies mondiales.

La coopération entre les BRICS a apporté des bénéfices concrets aux populations locales. Pour l’ingénieur indien Kalim Ahamad, l’année dernière a été difficile, car de nombreuses entreprises n’ont pas pu reprendre leurs activités en raison de l’épidémie. Son emploi dans le cadre du projet de Vivo lui assure un revenu stable.
« Cela m’a beaucoup soulagé, et me donne de la force », témoigne-t-il.

L’Afrique du Sud représente une des principales destinations des investissements chinois en Afrique. Selon le bilan établi fin 2021, les investissements chinois dans ce pays se sont élevés à 25 milliards de dollars. Plus de 200 entreprises chinoises y ont créé plus de 400.000 emplois.

Diplômé de l’Institut de technologie de Beijing, Moho Modise a rejoint il y a un an le géant technologique Huawei.

Selon lui, les entreprises chinoises ont lancé de nombreux projet en Afrique du Sud, ce qui offre de nombreux emplois aux jeunes sud-africains et stimule la croissance de l’économie locale. « Les relations étroites entre l’Afrique du Sud et la Chine est un modèle de coopération entre les pays des BRICS, et le futur de coopération économique et commerciale est très prometteur », a-t-il souligné.

« Les pays des BRICS constituent une force importante dans l’économie mondiale », explique Li Yang, professeur à la faculté des relations internationales de l’Université du commerce international et de l’économie. A l’avenir, les pays des BRICS doivent approfondir leur coopération pratique dans des domaines clés tels que l’éradication et la réduction de la pauvreté et l’innovation technologique.

En outre, il a appelé à renforcer le mécanisme de coopération « BRICS Plus », afin de créer une nouvelle plate-forme de coopération pratique entre les pays en développement et de renforcer l’influence des pays en développement dans l’économie mondiale.