+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

La Cedeao impose des sanctions à la junte guinéenne

Les dirigeants du bloc régional de l’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO, ont imposé des interdictions de voyager et un gel des avoirs financiers des putschistes guinéens et de leurs familles.

Les sanctions devraient exercer davantage de pression sur la junte militaire pour rétablir le régime constitutionnel.

Les décisions ont été annoncées après un sommet extraordinaire à Accra, au Ghana, mercredi.

Le bloc régional souhaite également que la junte organise des élections dans les six mois et insiste sur le fait qu’aucun des chefs militaires ne devrait être autorisé à participer aux élections.

Les dirigeants ont toutefois exprimé leur volonté de soutenir le pays tout au long du processus de transition.

Ils ont appelé l’Union africaine, l’ONU et leurs partenaires internationaux à aider à faire respecter les interdictions de voyager et les sanctions financières contre la junte et leurs familles.

Ils demandent également la libération inconditionnelle du président déchu Alpha Condé.

Une élite militaire unie dirigée par le colonel Mamady Doumbouya a pris le pouvoir en Guinée il y a près de deux semaines, accusant le gouvernement de mauvaise gestion et de corruption.