+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a condamné mardi ce qu’elle appelle une « tentative de coup d’État » en Guinée-Bissau et a appelé les militaires à « regagner leurs casernes ».

Il fait suite à des informations faisant état d’hommes en civil ouvrant le feu près d’un bâtiment gouvernemental abritant une réunion entre le président et le Premier ministre de Guinée-Bissau, dont on ne sait toujours pas où ils se trouvent.

« La CEDEAO suit avec une grande inquiétude l’évolution de la situation en Guinée-Bissau (…) où des tirs militaires ont lieu autour du palais du gouvernement », a déclaré Reuters citant le communiqué.

« Ecowas condamne cette tentative de coup d’État et tient les militaires responsables de la sécurité du président Umaro Sissoco Embaló et des membres de son gouvernement. »