+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Fatime Raymonne Habré, une des veuves de l’ancien président tchadien ne souhaite pas que la dépouille du disparu soit inhumée au Tchad. Par le canal d’un communiqué, l’avocate de la veuve a fait savoir son souhait de voir reposer le corps de son époux au Sénégal plutôt qu’au Tchad. Le communiqué martèle notamment que la famille de l’ancien président n’a rien demandé aux actuels dirigeants du Tchad.

« Nous n’avons rien demandé au gouvernement tchadien, et, un jour viendra où le Président Habré sera entièrement réhabilité, et, tout ce qu’il a fait pour son pays, sera reconnu. Ce jour-là, il reposera en terre tchadienne, avec dignité, respect, considération et, avec tous les honneurs dûs à son rang et à ce qu’il a été toute sa vie. », indique le communiqué signé par Me François Serres« Aujourd’hui, en respect à sa mémoire et les idéaux qu’il a défendus toute sa vie ; il reposera par conséquent en terre sénégalaise, une terre d’islam. », a poursuivi le communiqué.

Cette réaction intervient alors que les dirigeants tchadiens prenaient les dispositions pour le rapatriement de la dépouille de l’ancien président. Le porte-parole du gouvernement tchadien faisait remarquer suite à l’annonce qu’il est fort probable que le corps soit rapatrié en sol tchadien. Il a également précisé qu’aucun hommage ne sera rendu à l’ancien président décédé mardi à 79 ans.