+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le corps du président haïtien Jovenel Moïse est retourné vendredi dans sa ville natale du Cap-Haïtien pour des funérailles privées.

Cette cérémonie a lieu dans un contexte de sécurité renforcée après de violentes manifestations et de craintes d’instabilité politique dans la nation des Caraïbes.

Le corps de M. Moïse est arrivé peu après l’aube dans la propriété familiale en bord de mer où se déroulent les funérailles.

Six officiels ont porté le cercueil marron sur une estrade où ils l’ont salué. Ils sont restés devant le cercueil en silence pendant plusieurs minutes avant de le recouvrir d’un grand drapeau haïtien rouge et bleu.

Martine Moïse, la veuve de l’ancien président, était assise dans le public pendant les funérailles.

Ces funérailles interviennent quelques jours après l’installation en Haïti d’un nouveau premier ministre soutenu par d’importants diplomates internationaux.

Auparavant, des coups de feu ont été tirés, des routes bloquées et des barricades incendiées, ce qui a fait monter la tension dans le pays.

Les partisans du président Jovenel Moise réclament justice en perturbant certaines cérémonies d’hommage, et menacent de faire davantage. M. Moïse a été assassiné par des inconnus dans sa résidence privée de Pelerin, une banlieue cossue de la capitale, Port-au-Prince, le mercredi 7 juillet.