+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Quatre trafiquants d’ivoire présumés ont été arrêtés au carrefour Nialy, une localité située dans la province gabonaise de la Ngounié (sud), a-t-on appris vendredi d’une source policière.

Quatre braconniers présumés de nationalité gabonaise, en possession de 40 kg de défenses d’éléphants, ont été interpellés au carrefour Nialy par des membres de la police judiciaire et des agents des Eaux et forêts au cours d’une patrouille.

Les individus auraient abattu cinq éléphants pour extraire leurs pointes d’ivoire, a ajouté la source.

Les quatre hommes ont été placés en garde à vue, avant d’être présentés auprès du procureur du tribunal de grande instance de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié.

Au Gabon, les éléphants sont considérés comme une espèce « intégralement protégée ». L’importation, l’exportation, la détention et le transit sur le territoire national des espèces intégralement protégées, ainsi que de leurs trophées, sont strictement interdits, stipule la loi sur la faune du Gabon.