+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

L’ancienne jeune joueuse anglaise Ashleigh Plumptre a été appelée pour la première fois dans l’équipe féminine du Nigeria, alors que les Super Falcons se rendent en Autriche pour préparer un tournoi de six nations.

La défenseuse de Leicester City, âgée de 23 ans, a été appelée 30 fois par l’Angleterre dans les catégories de jeunes, mais elle est qualifiée pour le Nigeria grâce à la règle des grands-parents.

L’ancienne capitaine Desire Oparanozie est rappelée après avoir été négligée par les championnes d’Afrique à la suite d’un sit-in de protestation contre des primes et des indemnités non payées lors de la Coupe du monde 2019 en France.

Les sœurs d’origine suédoise Josephine et Evelyn Ijeh du BK Hacken ont également été appelées pour la première fois et figurent dans la liste des 26 joueurs.

Les deux sœurs sont les filles de Peter Ijeh, qui a marqué 24 buts pour Malmö et est devenu le meilleur buteur du championnat suédois en 2002. La capitaine Asisat Oshoala a été excusée.

Selon un communiqué de la Fédération nigériane de football (NFF), les neuf fois championnes du continent sont arrivées dans la capitale autrichienne, Vienne, pour un camp d’entraînement de huit jours dans le cadre d’une préparation intense à certains défis à venir, notamment le tournoi de football féminin sur invitation d’Aisha Buhari.

La ville de Lagos accueillera le tournoi sur invitation de six nations qui verra les Super Falcons, les Black Queens du Ghana, les Lionnes indomptables du Cameroun, les Banyana Banyana d’Afrique du Sud, le Maroc et le Mali se disputer la suprématie en septembre.

Le camp en Autriche est le troisième rassemblement que la NFF a organisé pour les Super Falcons cette année, après un intéressant bilan de trois victoires sur trois lors de la Coupe de Turquie féminine à Antalya en février et des Summer Series aux États-Unis en juin.

Le Nigeria est l’un des sept pays à avoir participé à toutes les éditions de la Coupe du monde de football féminin depuis le lancement de la compétition en 1991, et il a également participé à trois Jeux olympiques.

L’équipe du Nigeria en Autriche :

Gardiennes de but : Tochukwu Oluehi (CD Pozoalbense, Espagne) ; Chiamaka Nnadozie (Paris FC, France) ; Patience Okeke (Bayelsa Queens) ; Yewande Balogun (California Storm, États-Unis).

Défenseurs : Glory Ogbonna (Edo Queens) ; Osinachi Ohale et Chidinma Okeke (Madrid CFF, Espagne) ; Esther Ogbonna (Edo Queens) ; Onyinyechi Zogg (FC Zurich, Suisse) ; Nicole Payne (West Virginia University, USA) ; Michelle Alozie (Houston Dash Reserves, USA) ; Ashleigh Plumptre (Leicester City, Angleterre) ; Josephine Ijeh (BK Hacken, Suède)

Milieux de terrain : Rita Chikwelu (Madrid CFF, Espagne) ; Ngozi Okobi-Okeoghene (Eskilstuna United, Suède) ; Toni Payne (Sevilla FC, Espagne) ; Mowaninuola Dada (Watford FC, Angleterre)

Attaquants : Rasheedat Ajibade (Atletico Madrid, Espagne) ; Francisca Ordega (Levante UD, Espagne) ; Gift Monday (FC Robo Queens) ; Joy Bokiri (Bayelsa Queens) ; Uchenna Kanu (Linkopings FC, Suède) ; Ebere Orji (Sundsvall DFF, Suède) ; Ini-Abasi Umotong (Lewes FC, Angleterre) ; Evelyn Ijeh (BK Hacken, Suède) ; Desire Oparanozie (FC Dijon, France).