+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Érythrée

L’Érythrée, en forme longue l’État d’Érythrée (en tigrinya : ኤርትራErtra ; en arabe : إرترياIritrīyā) est un pays de la corne de l’Afrique, indépendant de l’Éthiopie depuis 1993.

À la suite de l’achat par les Italiens de la baie d’Assab, au sultan local en 1869, puis de leur occupation de Massaoua en 1885, l’Érythrée est constituée en 1890 en territoire particulier. Après la défaite italienne durant la Seconde Guerre mondiale, l’ONU décide en 1952 de fédérer l’Érythrée à l’Éthiopie, qui l’annexe en 1962. C’est le début de la guerre d’indépendance qui se termine en mai 1991 par la victoire du mouvement indépendantiste, le Front populaire de libération de l’Érythrée (FPLE) mené par Isaias Afwerki, et donc par la défaite du gouvernement éthiopien. L’Érythrée accède ainsi à l’indépendance en 1993. Les deux pays restent en état de guerre jusqu’à la signature d’un traité de paix en 2018.

Depuis le début des années 2000, l’Érythrée, toujours dirigée par Isaias Afwerki, adopte une attitude répressive et autoritaire, notamment via le service militaire à durée indéterminée (6,5 ans en moyenne), qui provoque un mouvement d’émigration conséquent et important et aboutit à plusieurs descriptions du pays comme une « prison à ciel ouvert ». De nombreux médias décrivent le pays comme un État gouverné par un régime totalitaire1,2,3,4. Il n’existe pas réellement d’institution dans le pays et l’essentiel du pouvoir est concentré entre les mains de son président, Isaias Afwerki8.

L’Érythrée a souffert des sanctions draconiennes imposées par l’ONU en décembre 2009 et renforcées en décembre 20118. L’Érythrée est un des pays qui a l’indice de développement humain (IDH) le plus bas au monde avec 0,35 pour une population d’environ six millions d’habitants.