+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

La Chine a fait adopter ce vendredi 8 octobre une résolution au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Le texte qui a été adopté par 27 voix pour 20 abstentions est en lien avec l’héritage sur le colonialisme. Cette résolution appelle en effet les pays à prendre des mesures concrètes afin d’éliminer les effets négatifs de l’héritage du colonialisme.

Le texte fait notamment remarquer que «l’héritage du colonialisme, dans toutes ses manifestations, telles que l’exploitation économique, les inégalités au sein des États et entre eux, le racisme systémique, les violations des droits des peuples autochtones, les formes contemporaines d’esclavage et les atteintes au patrimoine culturel, a des effets négatifs sur l’exercice effectif de tous les droits de l’homme». Aussi, la résolution appelle-t-elle à l’élimination du phénomène du colonialisme.

La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne s’abstiennent

La solution proposée par le texte que la Chine a fait adopter est de s’attaquer aux « effets négatifs qu’a l’héritage du colonialisme sur l’exercice des droits de l’homme». Notons que les pays tels que la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne sont parmi ceux qui se sont abstenus. Rappelons également que la Chine a fait la proposition en collaboration avec le Venezuela et le Sri Lanka. Selon certains observateurs, l’adoption de cette résolution est signe d’un engagement croissant de la Chine au sein du Conseil des droits de l’homme.