+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Le ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang, a annoncé vendredi la décision prise par le gouvernement de renforcer les mesures sanitaires sur l’ensemble du territoire afin d’empêcher la pénétration du variant Omicron dans le pays.

La menace semble suffisamment grande pour que le ministre de la Santé réunisse vendredi à Libreville en urgence, le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Gabon, Magaran Bagayoko, et l’ensemble des acteurs nationaux, dans l’objectif de mettre en place une stratégie de riposte adaptée au nouveau variant.

Au regard de l’actualité sanitaire mondiale liée à ce variant, le ministre a rappelé à ses hôtes, l’impérieuse nécessité de réajuster la surveillance épidémiologique dans les différentes portes d’entrées terrestres, maritimes et aériennes.

Par ailleurs, il a rassuré la population gabonaise en disant que « pour l’instant, le variant Omicron n’avait pas encore été détecté dans le pays ». « C’est pourquoi le gouvernement a pris rapidement des mesures préventives », a-t-il conclu.