+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Communiqué final de la 10ème réunion du Groupe de Travail Gouvernance Forestière de la COMIFAC

Communiqué_final_10e_GTGF_Bangui-RCA.pdf (167.5 Ko)

Du 10 au 12 octobre 2022, s’est tenue à Bangui en République Centrafricaine, la 10ème réunion du Groupe de Travail Gouvernance Forestière (GTGF) de la COMIFAC.
Cette assise a été organisée par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui de la Coopération allemande GIZ sous le financement de l’Union Européenne. Elle avait pour objectifs :

  • De présenter les résultats des travaux du 15ème Congrès Forestier Mondial (CFM-15), tenu du 2 au 6 mai 2022 à Séoul en Corée du sud ;
  • De présenter les résultats du 17ème Forum des Nations-Unies sur les Forêts (FNUF), tenu du 9 au 13 mai à New-York aux USA ;
  • D’améliorer le cadre logique du projet Tropical Timber Trade Facility (TTT) en cours de maturation ;
  • D’examiner les textes juridiques en cours d’instruction sur l’interdiction d’exportation de grumes à partir de Janvier 2023 et les règlements adoptés par le parlement européen sur zéro déforestation/diligence raisonnée ;
  • De proposer et valider la nouvelle feuille de route du GTGF pour le dernier trimestre 2022 ;
  • De formuler des orientations et recommandations en vue de l’amélioration de la Gouvernance forestière en Afrique centrale.

Y ont pris part en présentiel, les Directeurs Généraux des Forêts et des Industries des pays et/ou leurs délégués, le représentant de la CEMAC, les Points Focaux FNUF, le personnel du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, les Coordonnateurs Nationaux de la COMIFAC du Gabon et de la RCA, les partenaires techniques et financiers (PPECF/KFW, GIZ), les représentants des syndicats des Exploitants forestiers (FIB/RDC et GFBC/Cameroun), et les délégués des Organisations de la Société Civile, issus des pays suivants : Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, République centrafricaine, République Démocratique du Congo, Rwanda et Tchad.
Y ont pris part en virtuel à la deuxième journée, cinq représentants du Ministère chinois en charge des Forêts, deux consultants GIZ en charge d’élaborer le cadre logique avancé et la proposition du projet TTT.