+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Qu’a-t-il été de la présence coloniale des belges en Afrique centrale? C’est à cette question que répond un récent rapport qui fait notamment état de crimes qui ont eu lieu durant les 80 années d’histoire de la colonisation belge dans cette zone du continent noir.

Le racisme était instauré en tant que base de l’administration coloniale

Le document a été rendu par la « Commission spéciale chargée d’examiner l’État indépendant du Congo et le passé colonial de la Belgique au Congo, au Rwanda et au Burundi, ses conséquences et les suites qu’il convient d’y réserver », aux députés de la Chambre des représentants. Il montre à quel point le colon belge était brutal et cruel. Trois pays sont concernés à savoir : le double protectorat du Ruanda-Urundi et le Congo-Kinshasa. On note aussi que le racisme était instauré en tant que base de l’administration coloniale. Le moins qu’on puisse dire c’est que le rapport n’est pas tendre avec le passé colonial de la Belgique en Afrique centrale.

Parmi les nombreux faits condamnables dont il s’agit figurent les impositions de normes qui ont changé pendant des années les structures sociales traditionnelles, les actes de violences ainsi que le travail forcé.Le rapport a par ailleurs indiqué qu’à aucun moment, le développement des colonies n’était une priorité pour la Belgique. Certains matériaux comme la roue n’ont aucunement contribué à l’essor de ces trois pays. Ils ne servaient en effet qu’à exploiter les ressources minières afin qu’elles soient exportées vers la Belgique.