+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Cameroun-Cacao: Le Kilogramme du Cacao passe à 1800 FCFA pour la campagne 2021-2022.Bonne nouvelle pour les Cacaoculteurs

En pleine pandémie à Coronavirus qui fragilise l’économie mondiale, c’est une nouvelle qui augure d’une montée en puissance du traitement local de la fève. C’est notamment le résultat de la politique incitative mise en place par le gouvernement, qui souhaite doper une filière représentant une importante source de devises ( environ 15 % des recettes d’exportation du pays). C’est également la résultante d’un déploiement personnel du ministre Luc Magloire Mbarga Atangana, grand promoteur de la politique du Chef de l’État pour le développement de cette filière.

Le Cameroun étant le quatrième producteur mondial. C’est enfin le résultat d’une collaboration nourrie entre les sociétés Cocoa Valley et Golden Cocoa en collaboration avec le ministère du commerce, consolidée via la signature d’une convention de partenariat ce 27 octobre 2021 à Yaoundé . Ladite convention fixe les nouveaux coûts d’achat du kilogramme du Cacao au Cameroun. C’ était en présence du ministre du commerce , Luc Magloire Mbarga Atangana, architecte du développement de la filière et de son Excellence, Corrina Fricke, Ambassadrice de la République fédérale d’Allemagne , par ailleurs partenaire stratégique du Cameroun.

Cette dernière promet déjà d’oeuvrer aux côtés du Cameroun pour la production d’un cacao de grade 1. Le mincommerce venait d’ailleurs de conduire une campagne nationale visant à expliquer ce que c’est que le Cacao de grade 1 aux Agriculteurs. C’était en marge de la distribution des primes qualités du Chef de l’État, Paul Biya.

Avec la signature de cette convention , la société Cocoa Valley va désormais acheter le kilogramme de Cacao à 1800 FCFA. Elle promet de passer à 2000F si la qualité est bonne. Un record qui vient encourager à nouveau tous les acteurs de la chaîne qui n’ont pas manqué de dire mille fois merci au ministre du commerce ,Luc Magloire Mbarga Atangana,pour avoir mener des négociations pour ”sauver” ce secteur en état de choc.
Une détermination du gouvernement qui vient ranimer une filière en état de choc en raison de la dégringolade du cours mondial. Selon les dernières estimations, le prix moyen du kilogramme pour les planteurs était passé de 1400Fcfa à près de 500f par endroits.

Le ministre du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a exhorté les différentes parties à poursuivre dans cette lancée, qui change la vie du Cacaoculteur Camerounais en lui donnant droit à un revenu décent , à l’abri de toute bulle spéculative et des aléas d’un marché international fructuant .

En rappel, l’or brun mobilise près de 600 000 emplois directs et indirects,et plus de 6 millions de Camerounais dépendent de l’économie cacaoyere. C’est donc un enjeu politique de taille. D’où la détermination sans faille du ministère du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana.

Zephirin Koloko