+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Black Panther” est sorti en salles en 2018 et est devenu un phénomène culturel. C’était la première fois qu’un super-héros noir était présenté dans l’univers cinématographique Marvel. Chadwick Boseman avait alors endossé le rôle du roi ‘’T’Challa’’, la panthère noire, et a dirigé un succès mondial qui a rapporté plus d’un milliard de dollars au box-office mondial et a remporté la toute première nomination aux Oscars pour un film de super-héros. Pour la suite du film, ‘’Black Panther: Wakanda Forever’’, dont la sortie est prévue pour 2022, les réalisateurs étoffent leur casting d’acteurs afro descendants avec, Michaela Coel, une actrice britannique d’origine ghanéenne.

Michaela Coel intègre une saga de légende

En juin, le directeur des studios MarvelKevin Feige, a évoqué le retour émotionnel à la production. « C’est clairement très émouvant sans Chad », a-t-il déclaré. « Mais tout le monde est également très heureux de ramener le monde de Wakanda au public et aux fans. Nous allons le faire d’une manière qui rendrait le Chad(Chadwich ndlr) fier ». Chadwick Boseman, acteur principal, est décédé le 28 août 2020. Une suite qui avait donc pour les producteurs une dimension émotionnelle importante et aussi était un challenge certain. Vu le succès du premier volet, les réalisateurs du film savaient que les cinéphiles seraient curieux de voir comment avait évolué le film.

En tous cas, les réalisateurs avaient décidé d’engager Michaela-Moses Ewuraba Boakye-Collinson ou simplement Michaela Coel ; une actrice britannique, dont les parents étaient des immigrants ghanéens. Elle rejoindrait donc, l’actrice américaine d’origine zimbabwéenne Danai Jekesai Gurira qui avait joué, la guerrière ‘’Okoye’’ dans le premier volet et Lupita Nyong’o, l’actrice et réalisatrice mexico-kényane, qui elle y avait interprété avec brio, l’espionne ‘’Nakia’’. Les détails sur le personnage que devrait interpréter l’actrice sont, naturellement, toujours top secrets, Marvel Studios refusant généralement de commenter le casting.

Mais Michaela Coel fait, selon les critiques, un ajout passionnant à la distribution. Elle est en plein boom de carrière et a récemment remporté trois nominations aux Emmy Awards pour “I May Destroy You“, une série initialement publiée par la BBC au Royaume-Uni et sur HBO aux États-Unis, inspirée par sa propre expérience en matière d’agression sexuelle. La série a obtenu à Coel le prix du meilleur scénario, de la meilleure mise en scène et de la meilleure actrice dans une série limitée.