+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

L’équipe olympique de basket-ball du Nigéria s’est montrée très performante ces derniers jours dans le cadre de sa préparation aux Jeux olympiques de Tokyo.

Emmenés par Gabe Vincent, meneur de jeu du Miami Heat, les D’Tigers sont devenus samedi la première équipe africaine à battre l’invincible Team USA et ses stars de la NBA. Une victoire 90-87 qui a prouvé le travail de l’entraîneur Mike Brown. Et lundi, l’équipe a confirmé son exploit du week-end en battant la quatrième équipe mondiale, l’Argentine, 94-71.

C’était également une première pour une nation africaine.

« Je suis passionné par ce travail et il m’a apporté, jusqu’à présent, plus d’excitation que n’importe quel autre travail que j’ai eu à n’importe quel moment de ma carrière. Même si nous n’avons encore rien gagné, le niveau d’excitation que je ressens, la passion que je ressens, l’opportunité, à mon avis, d’aider à élever non seulement le pays, le Nigeria, mais aussi, je l’espère, le continent africain, est un sentiment remarquable qui est difficile à décrire », a déclaré Brown.

« Tant que tu te comportes comme tes parents et tes grands-parents t’ont élevé et que tu te donnes à fond sur le terrain, tout va bien. Parce que tous ces gars, d’après ce que j’ai vu en leur parlant, ont été élevés dans des foyers où ils ont été élevés à la manière nigériane. Ils comprennent donc tous très, très bien leurs racines et ils sont tous passionnés par leurs racines à cause de leurs parents et des gens qui les ont précédés ». a souligné M. Brown.

Avec sept joueurs NBA dans ses rangs, Vincent mais aussi Okafor, Achiuwa ou Okogie, le Nigeria s’appuie sur une forte communauté installée aux États-Unis.

« Comme vous l’avez dit, le fait que nous jouions bien dans ces matchs peut remonter le moral de beaucoup de gens, non seulement au Nigeria, mais aussi sur le continent africain. Et puis, il y a beaucoup de Noirs dans le monde, notamment dans la diaspora, qui s’identifient au continent africain. Et donc, cela peut aider à élever, unir, connecter tout un groupe ».

Avec ces deux succès historiques, l’équipe nigériane, très cotée, est attendue par beaucoup pour obtenir une médaille aux Jeux olympiques de Tokyo.