+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Les membres de l’Assemblée populaire nationale algérienne (APN, chambre basse du parlement) ont entamé lundi un débat de trois jours autour d’un plan d’action du gouvernement visant les réformes structurelles.

Présenté plus tôt dans la matinée par le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, le plan, adopté le 30 août dernier en Conseil des ministres, s’engage principalement à porter des réformes structurelles destinées à relancer l’économie nationale et à moderniser les systèmes bancaire et financier.

Ce plan d’action s’articule autour de cinq chapitres. Il s’agit de la consolidation de l’Etat de droit et de la rénovation de la gouvernance, de la relance et du renouveau économique, du développement humain et d’une politique sociale renforcée, ainsi que d’une politique étrangère dynamique et proactive, et du renforcement de la sécurité et de la défense nationales.