+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Afrique : les start-up opérant dans le domaine de l’agrifoodtech ont levé 482,3 millions USD en 2021 contre 185 millions en 2020

Afrique : les start-up opérant dans le domaine de l’agrifoodtech ont levé 482,3 millions USD en 2021 contre 185 millions en 2020

Les start-up opérant dans le domaine de l’agrifoodtech en Afrique ont mobilisé 482,3 millions de dollars des fonds en 2021 contre 185 millions en 2020, ce qui représente une croissance de 250%.

Ces statistiques ont été révélées dans un rapport publié le 20 septembre 2022 par le Fonds de capital-risque AgFunder, en collaboration avec les institutions néerlandaise et britannique de financement du développement (FMO et British International Investment).

En effet, ce rapport intitulé « Africa AgriFoodTech Investment Report 2022 », révèle que « le montant record enregistré durant l’année écoulée porte le total des levées de fonds réalisées par les jeunes pousses qui révolutionnent l’agriculture et les industries agro-alimentaires sur le continent depuis 2017 à 1,1 milliard de dollars ».

A en croire le même rapport, le nombre annuel des tours de tables lancés par les start-up agrifoodtech africaines n’a pas cessé de croître au fil des années, passant de 51 en 2017 à 99 en 2020, puis à 150 en 2021.

« Au total, 119 agritech et foodtech ont levé des fonds durant l’année écoulée. Mais trois pays du continent seulement ont accaparé 87,6% de ces opérations dans la catégorie Midstream Tech qui reste encore dominante. Il s’agit notamment :

1° de l’Egypte qui tient le haut du pavé avec de 186,1 millions de dollars répartis sur 36 deals, soit 38,6% du total des levées de fonds réalisées;

2° du Nigéria qui occupe la deuxième marche du podium, avec 147,8 millions de dollars répartis sur 38 deals (30,6% du total des financements);

3° du Kenya avec des levées de fonds globales de 88,5 millions de dollars issus de 32 deals (18,4% des levées de fonds).

Pour ce qui est de la plus grosse levée de fonds (68 millions de dollars), elle a été réalisée par la start-up nigériane TradeDepot, qui relie les producteurs de produits alimentaires aux détaillants informels.

La répartition des levées de fonds selon le niveau d’innovation technologique fait ressortir que la catégorie « Midstream Tech », qui se situe au milieu de la chaîne de valeur et comprend notamment la sécurité alimentaire, la traçabilité, la logistique, le transport et la transformation, a attiré l’essentiel des investissements réalisés par les fonds de capital-risque dans les agritech et les foodtech en Afrique en 2021.