+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Afrique : Plus de 1 000 milliards USD de perte en flux financiers illicites au cours des 50 dernières années

Cette somme équivaut à peu près à la moitié du PIB nominal du continent et à la totalité de l’Aide Publique au Développement (APD) reçue par l’Afrique au cours de la même période.

C’est ce qu’a révélé le Vice-Ministre des Affaires étrangères de la RDC, Samy Adubango Awotho, ce lundi 27 septembre 2021, lors du lancement de la 9ème réunion du Réseau parlementaire africain sur les flux financiers Illicites et la fiscalité à Dakar au Sénégal. Selon le représentant du Président de l’Union Africaine à ces assises, les flux financiers illicites sont une gangrène qui secoue le continent africain.

Il n’y a pas de négociations dans cette lutte, soutient-il.

« En tant qu’africains, nous devons nous unir pour arrêter l’hémorragie », a souligné Samy Adubango Awotho.

En effet, la Conférence continentale rassemble les parlementaires africains dans l’objectif de réfléchir et discuter avec des experts et des praticiens dans le domaine des flux financiers illicites, afin de partager les expériences dans la mise en oeuvre de législations dans leurs pays respectifs.

Cette neuvième édition est organisée par le Réseau Africain pour la Justice Fiscale, et le Forum Civil de Dakar.

Au nom du Président Félix Tshisekedi, le Vice-Ministre des Affaires étrangères a réaffirmé l’engagement de l’Union Africaine à poursuivre la mobilisation de ses États membres en faveur de cette importante lutte.