+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Afrique : la demande pétrolière globale serait plus forte autour de 101,7 millions b/j en 2023, selon l’AIE

demande pétrolière globale

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit une augmentation significative de la demande pétrolière globale durant l’an 2023.

En effet, la demande devrait être de l’ordre de 101,7 millions b/j, en hausse de 1,9 million b/j par rapport aux précédentes estimations fournies par l’Agence.

D’après un rapport de l’Agence sur le marché pétrolier publié le mercredi 18 janvier 2023,
« cette embellie est, en grande partie, directement liée à l’assouplissement récent des mesures zéro Covid en Chine qui a entraîné une hausse importante de la consommation et de la demande d’énergie ».

Pour ce qui concerne l’offre, l’AIE table sur un ralentissement de la croissance de cette dernière. Ces perspectives sont consécutives au contexte géopolitique impliquant la Russie.

En décembre 2022, les exportations pétrolières du pays de Vladimir Poutine sont tombées à 7,8 millions b/j, soit une baisse de 200 000 b/j du brut par rapport à novembre 2022 suite à l’embargo et au plafonnement du prix du pétrole russe décidés par l’Occident.

Dans son rapport, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) renseigne que certains grands producteurs comme les États-Unis, le Canada et le Brésil soutiendront l’offre mondiale cette année.