+26
°
C
Max:+29
Min:+19
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.

Afrique du Sud : le secteur de l’automobile représente 110 000 emplois directs

Afrique du Sud le secteur de lautomobile represente 110 000 emplois directs

Malgré un marché domestique relativement réduit, le secteur de l’automobile représente en Afrique du Sud environ 110 000 emplois directs et près d’un demi-million d’emplois indirects (en prenant en compte les fournisseurs et les activités de ventes, réparation et maintenance), soit près de 3% du total de la force de travail sud-africaine.

Ces conclusions émanent du condensé annuel d’informations statistiques de l’Ambassade de France en Afrique du Sud.

Face à un taux de chômage dépassant largement 33% au premier trimestre 2023, l’industrie automobile emploie majoritairement des populations relativement peu qualifiées et historiquement défavorisées.

Entre juin 2021 et juin 2022, 58% des emplois créés par les OEM concernaient des personnes noires et 53% des jeunes.

En outre, le secteur représente plus de 17% de la valeur ajoutée en 2022. Plus largement, le secteur représente 4,9% du PIB (dont 2,9% pour la production et 2% pour les ventes) contre 7% du PIB en 2019 (respectivement 4,6% et 2,3%), avant la pandémie de Covid-19.

S’agissant du parc automobile, il était ainsi estimé à 12,9 millions de véhicules dont 7,6 millions de véhicules passagers en 2021, soit un ratio de détention de véhicules automobiles de 178 pour 1 000 habitants (environ trois fois moins qu’en France).

Bien que la voiture demeure le moyen de locomotion privilégié dans le pays, de nombreux ménages sud-africains n’ont en effet pas les moyens d’acquérir et entretenir un véhicule (23% de la population vit sous le seuil international de pauvreté (2,15 USD par jour, en 2022).

Les ventes globales de véhicules neufs (voitures de passagers, utilitaires, camions, bus) se sont élevées à près de 530 000 unités sur l’année 2022, en hausse de 14% par rapport à l’an 2021 bien que le niveau demeure toujours inférieur de plus de 4% à celui de 2019.

Aussi, les véhicules passagers représentent en moyenne les deux tiers des ventes (en unités), les véhicules commerciaux légers (pick-up et utilitaires) un peu moins de 30% et les bus et camions 5%.

Il sied de noter que les ventes de véhicules électriques demeurent très marginales : seulement 4 686 véhicules électriques et hybrides vendues dans le pays, soit 1,2% du total des ventes, une part plus de 10 fois inférieure au niveau mondial.